Haapsalu (Estonie)

Haapsalu (Estonie)

Surnommée la Venise de la Baltique, Haapsalu est une superbe station thermale située sur la côte
ouest de l’Estonie ; vous apprécierez la chaleur de ses eaux thermales et l’abondance de sa boue
curative. Le premier centre thermal de Haapsalu a ouvert ses portes en 1825, il était alors très prisé
par l’aristocratie russe. Les rues étroites de la ville, son hôtel de ville miniature
et ses maisons familiales en bois à l’architecture romantique longent des rues qui semblent vous
ramener sans arrêt à la mer. Arrêtez-vous près du Kuursaal le long de la promenade du bord de mer :
c’est un des plus beaux bâtiments en bois d’Estonie qui abrite désormais un restaurant raffiné.
L’église du Dôme de Haapsalu est le plus grand édifice à nef unique des pays baltes, c’est aussi le
principal monument historique et culturel de la ville. On dit que la dame blanche, le fantôme le plus
connu d’Estonie, apparaît chaque mois d’août sur le vitrail du baptistère de l’église, à la pleine lune. La
légende raconte qu’il s’agit du fantôme d’une jeune fille estonienne, amante illégitime d’un chanoine,
qui aurait été emmurée dans l’église. Rue Linda, vous apercevrez une petite maison
jaune : c’est ici qu’a grandi d’Ilon Wikland, l’illustrateur des livres pour enfants écrits par la célèbre
romancière suédoise Astrid Lindgren. Des copies originales de ses dessins sont exposées au Ilon’s
Wonderland. La promenade du bord de mer vous amènera au banc de Tchaikovsky, où vous pourrez faire une
pause et apprécier la musique de ce compositeur russe mondialement célèbre qui s’est installé
à Haapsalu en 1867 ; les premières notes de sa Symphonie N°6 (adaptation du chant folklorique
estonien « Chère Marie ») sont gravées sur le banc de pierre.
À l’époque des tsars, Haapsalu n’était autre que le terminus ouest de la ligne de chemin de fer reliant
le pays à St. Petersbourg. Même si les trains ne s’arrêtent plus à Haapsalu, la ville a conservé sa gare
construite à l’époque des tsars, qu’elle a convertie en musée du chemin de fer. La plate-forme couverte,
longue de 200 mètres, est la plus longue de ce type en Europe. Elle fut construite pour être
de la même longueur que le train de sorte que le Tsar puisse descendre par temps pluvieux sans se
mouiller.

Contenus Liés