Nida et l’isthme de Courlande (Lituanie)

Nida et l’isthme de Courlande (Lituanie)

La péninsule qui sépare la lagune de Courlande de la mer Baltique est appelée
isthme de Courlande. C’est une bande de sable de 98 km de longueur et de 3,5 km
de largeur dans sa partie la plus large et recouverte de forêts, où l’on trouve d’anciens
villages de pêcheurs devenus aujourd’hui des petites villes de loisir. 52 km de l’isthme
appartiennent à la Lituanie, le reste à la Russie. Ce coin naturel unique est inscrit au
patrimoine mondial de l’UNESCO. Nida est un village qui date de 1732,
époque à laquelle se sont installés des pêcheurs désertant leurs villages ensevelis
sous les sables. Nida est un village qui attire par son architecture en bois et le
sable qui grince sous les pieds. Visitez ses anciens cimetières, où vous trouverez des
krikštai, anciens monuments en bois. Non loin de Nida, vous trouverez des dunes magnifiques,
dont Jean-Paul Sartre fut émerveillé en 1965 lors de sa visite à la station
balnéaire. La plus haute dune est celle de Parnidis avec, installée à son sommet, une
horloge solaire. Le 4 décembre 1999, une partie de l’horloge fut endommagée par la
tempête Anatol. Vous pourrez vous promenez sur un chemin de découverte de 1,8
km de long afin d’observer plantes, lichens, champignons, insectes et oiseaux.
En vous promenant à Nida, n’oubliez pas de visiter la maison des pêcheurs centenaire.
A visiter aussi le Musée mémorial de Thomas Mann.Thomas Mann, romancier de la première
moitié du XXe siècle et prix Nobel de littérature, a écrit à Nida « Joseph et
ses frères », l’essai « Ma résidence d’été » et les articles « Ce que l’on doit demander
», « Langage pour la jeunesse », ainsi que de nombreuses lettres pour des maisons
d’édition, des traducteurs ou des amis. L’écrivain passa avec sa famille tous les étés
de 1930 à 1932 sur la colline de la Belle– mère (Uošvės kalnas), dans une maison
construite d’après un projet de l’architecte H. Reissmann.
En 1975, à l’occasion du centenaire de sa naissance, des pièces venues de RFA ont
permis d’étoffer l’exposition. Aujourd’hui, la maison abrite un salon authentique, une
véranda et le bureau de travail de l’écrivain.
Chaque année depuis 1987, la maison de Thomas Mann organise au mois de juillet
le festival Thomas Mann. La maison devient alors un lieu de concerts de musiques
de chambre, de rencontres littéraires, de conférences et de séminaires.À Nida ont lieu de nombreux événements
traditionnels dont le dernier week-end de mai, l’ouverture de la saison d’été de Neringa.
En juin et début juillet : le festival international « L’été de l’orgue ». Fin juin : le festival
international de folklore « Tek saulužė ant maračių » et le festival de la musique de
chambre et de l’écologie « Terre des désobéissants ». En juillet, trois festivals internationaux
: le festival de la littérature de Thomas Mann, le festival de jazz « Maraton Nida Jazz »
et le festival de musique de chambre « Isthme de Courlande ». En août : les Journées des
anciens métiers, le festival international de musique de choeurs et de musique vocale
« Vox academia » et le festival de cinéma « Vague de la Baltique ». En septembre,
la fête folklorique « Souffle le vent ! », la rencontre internationale de peinture et le
séminaire de photographie de Nida. Le 22 septembre : le symposium de sculptures
en roseau qui seront brûlées la nuit. En novembre : la fête de la ville. Le 1er janvier :
le Nouvel An et la dégustation de soupes de poisson.

Contenus Liés