Palanga (Lituanie)

Palanga (Lituanie)

Quelle que soit votre date d’arrivée à Palanga, la station balnéaire la plus renommée de Lituanie, vous serez nécessairement séduit : ses plages de sable blanc, ses pinèdes vivifiantes, ses nombreux divertissements – jet-skis, des cerfs-volants, cyclisme et le 10-ième itinéraire “EuroVelo” qui serpente le long de la côte. La pêche, l’équitation et les sports aquatiques sont également accessibles. Le soir, des promenades tranquilles vous attendent dans le jardin botanique où s’élève l’impressionnant palais des comtes Tiškevičiai. Le musée de l’ambre se trouve dans ce palais, où des concerts ont lieu sur la terrasse. Les amateurs de divertissements bruyants se rendent dans la rue J.Basanavičius : là, ils trouvent de nombreux restaurants, cafés, discothèques, et casinos pour les esprits plus joueurs. Lorsqu’on s’aventure vers le Port, il est inévitable de rencontrer la foule d’estivants venus accompagner le coucher du soleil sur l’horizon de la Baltique. Le musée de l’ambre de Palanga qui se trouve dans un palais au style néoclassique est le symbole de la ville de Palanga. Il est situé dans la forêt de la vestale Birutė, le long de la mer Baltique, il est considéré comme un lieu sacré. Les comtes Tyszkiewicz possédaient quelques bâtiments à Palanga où en 1897 ils installèrent leur résidence. C’est grâce à eux que la ville est devenue une très belle station balnéaire. Pour ce faire, ils engagèrent deux célèbres architectes. Le palais fut en effet conçu par l’architecte allemand Franz Heinrich Schwechten et le parc par le français Édouard François André, à l’origine de plusieurs parcs impressionnants. Aujourd’hui, le lieu abrite un jardin botanique de 100 ha. C’est un lieu où vous éprouverez de nombreuses sensations suivant les endroits où vous vous trouverez, les sentiers vous permettront d’admirer la diversité des plantes, des étangs et des sculptures. Par ailleurs, le comte Félix Tyszkiewicz rassembla une importante collection d’ambre : 153 objets datant du néolithique et de l’époque du fer qu’il a ramassés dans les marécages au bord de la mer entre 1905 et 1907. Vous pouvez visiter cette collection dans le musée de l’ambre, créé en 1963 dans le palais. Des rencontres avec des artistes sont organisées dans la salle du foyer, et en été, en terrasse, ont lieu les concerts des « Sérénades nocturnes ». Si votre visite du palais et du jardin botanique est terminée, c’est le moment de monter sur la colline de Birutė, qui se trouve un plus près de la mer et d’écouter une belle histoire d’amour.La légende raconte qu’à l’époque païenne, des filles vertueuses consacraient leur vie entière à servir les dieux. Elles entretenaient le feu, faisaient des oeuvres de bienfaisance et restaient chastes. Ces filles étaient appelées les vestales. Parmi elles, il y avait une fille du nom de Birutė dont sa beauté enchanta le grand-duc de Lituanie Kęstutis qu’elle finit par épouser. Birutė donna naissance à Vytautas, grand-duc de Lituanie. À sa mort, Birutė fut enterrée à l’endroit du feu éternel des dieux. En 1965, dans ce lieu symbolique, lieu de repos de la duchesse Birutė, une sculpture y fut élevée afin de rappeler cette légende. Au pied de la colline se trouve une grotte de Lourdes crée par le paysagiste du parc de Palanga É. André. Toutes les pierres utilisées pour sa construction sont naturelles.

Contenus Liés