Parc National de Lahemaa et le Nord de l’Estonie

Parc National de Lahemaa et le Nord de l’Estonie

La première escale obligatoire le long de la côte est la falaise de Türisalu, promontoire de 31 mètres de
hauteur qui offre une vue incomparable sur le golfe  de Finlande. Ces falaises de calcaire ont été sculptées
par le fleuve Neva dont on pense qu’il se jetait il y a des millions d’années dans ce qui s’appelle
aujourd’hui le golfe de Finlande. Cette partie du littoral est particulièrement caractéristique du nord
de l’Estonie. La route se poursuit le long de la falaise jusqu’à la chute d’eau de Keila-Joa, qui se jette de ses six
mètres dans la rivière Keila. Cette cascade est l’une des plus imposantes d’Estonie, elle peut atteindre
70 mètres en largeur au printemps et en automne, lorsque la rivière est en crue. Deux ponts pédestres
surplombent la rivière en amont. Une tradition russe veut que les jeunes mariés y accrochent des
cadenas gravés à leurs noms, puis jettent la clé à l’eau en symbole de leur amour éternel.
Les amateurs d’histoire militaire trouveront leur bonheur en visitant la ville-garnison de Paldiski, à
l’architecture soviétique classique, dont l’heure de gloire remonte à l’URSS d’après-guerre. Les attractions
naturelles comprennent également le site calcaire de Pakri, où devrait bientôt s’établir le plus
grand champ d’éoliennes d’Estonie. Prenez ensuite le bateau et rendez-vous aux îles Pakri, à quelques
encablures de là : c’est l’espace rêvé pour les promeneurs
et les randonneurs. Une fois de retour, longez à nouveau la côte et
vous apercevrez les ruines du monastère fortifié de Padise. Construit au XIVème siècle, c’est le seul édifice
de ce type dans les pays nordiques. Poursuivez votre chemin pour arriver à la brasserie
la plus ancienne et la plus grande d’Estonie, à Saku. Les vieux bâtiments abritent un musée qui présente
les installations d’origine ayant servi à fabriquer la bière. Profitez de l’occasion pour déguster les bières
de Saku ! Tuhala est votre prochaine étape, ce paysage karstique le plus important d’Estonie renferme un des
phénomènes naturels les plus remarquables en Europe et connu dans le monde entier : le « Puits aux
Sorcières ». Lorsque les rivières souterraines se remplissent après de fortes pluies, le Puits aux Sorcières
commence à « bouillonner », faisant jaillir de ses 2,4 mètres de profondeur des trombes d’eau à un
débit de 100 litres par seconde. Selon la légende, le phénomène se produit lorsque les sorcières qui
hantent les profondeurs du puits se flagellent avec des branches.
En chemin pour Lahemaa, le plus grand parc national d’Estonie, vous apercevrez en bordure de la
grande autoroute de vieux tumulus en pierre, vestiges d’un lieu de sépulture datant du VIIIème ou du
VIIème siècle avant JC. Vous passerez également à proximité des plus grandes chutes d’eau naturelles
d’Estonie : les chutes de Jägala. Sur une largeur de plus de 50 mètres, les chutes plongent du haut de
leurs huit mètres dans une cuvette en calcaire, formée par l’érosion au cours de milliers années.
A mi-chemin entre Tallinn et Narva, vous découvrirez les ruines du château de Toolse. Ce fort
médiéval situé à l’extrême nord de l’Estonie a été construit en 1417 pour protéger le port local contre
les pirates. Toolse est également connu pour son élevage d’autruches. Des visites guidées permettent
de découvrir les autruches, mais aussi des lapins et des rennes.
L’itinéraire vous amène ensuite au parc national de Lahemaa (le « pays des baies ») : créé en 1971, il
regroupe quatre péninsules et de nombreux îlots parsemant le golfe de Finlande. Les forêts, marécages
et zones côtières du Lahemaa abritent quelques 200 espèces d’oiseaux et environ 900 plantes
différentes. Cette région est également riche en manoirs historiques non dénués d’intérêt. Ainsi, le manoir de
Vihula, construit il y a 500 ans, a réouvert ses portes sous la forme d’un centre de remise en forme.
Le manoir de Sagadi est à la fois un manoir chargé d’histoire et un musée forestier. Terminez avec le
manoir de Palmse, édifice restauré du XVIIIème, et flânez dans son parc boisé, appréciez ses jardins et
admirez les cygnes qui peuplent son lac. Le parc du Lahemaa vous charmera aussi par ses
petits villages de pêcheurs. Parmi les plus pittoresques, le village d’Altja possède une architecture
côtière typique. Käsmu, le « village du capitaine », comptait autrefois une école nautique et abrite
désormais un musée maritime. Quant à Viinistu, ce village de pêcheurs traditionnel a installé dans une
ancienne usine de poissons un musée présentant des oeuvres d’art estoniennes classiques et modernes.

Contenus Liés