Finlande

Finlande

La Finlande est un État d’Europe du Nord membre de l’Union européenne depuis 1995.

Ce pays est baigné par la mer Baltique, précisément par le golfe de Botnie à l’ouest et par le golfe de Finlande au sud. Son territoire s’étend de part et d’autre du cercle Arctique dans la partie orientale de la Fennoscandie, ce qui fait d’elle un pays nordique entièrement extérieur à la Scandinavie. Composé de milliers de lacs et d’innombrables îles, il occupe une superficie totale de 338 145 kilomètres carrés entre la Russie à l’est, la Norvège au nord et la Suède au nord-ouest, ce qui en fait le cinquième plus vaste pays de l’Union européenne.

Cet espace géographique soumis à un climat rigoureux pendant l’hiver est majoritairement une zone de Taïga, les 5,3 millions d’habitants que recense la démographie nationale conférant au pays l’une des plus faibles densités de population au monde. Principalement installés dans le sud du pays, en particulier sur la côte méridionale, où se trouve la capitale, Helsinki, mais aussi les autres municipalités les plus peuplées, à savoir Espoo et Vantaa, qui sont regroupées au sein de la Région capitale ou « Grand Helsinki ». Les Finlandais disposent de deux langues officielles, le finnois et le suédois, dans lesquelles le pays est respectivement appelé Suomi et Finland.

Néanmoins, bien qu’enrichie par les apports ancestraux d’une mythologie féconde, ou encore par les Saami, les populations autochtones de la province septentrionale de Laponie, et quoiqu’elle se soit clairement occidentalisée suite à une reconversion réussie de son économie de la sylviculture à la métallurgie puis l’électronique, reconversion rapide dont l’entreprise de télécommunications Nokia est aujourd’hui le fer-de-lance, la culture nationale plébiscite toujours le silence et un certain dépouillement matériel dont le sisu et le sauna sont des symboles sûrs.

Longtemps sous domination du voisin suédois, sous le règne duquel fut fondée la première capitale, Turku, la Finlande demeure marquée par les nombreux conflits qui l’ont opposée durant toute son histoire récente à la Russie, puissance impérialiste dont elle devenue un grand-duché autonome en 1809 et dont elle n’a obtenu son indépendance de fait qu’au terme d’une guerre civile en 1917, de deux nouveaux conflits pendant la Seconde Guerre mondiale, et enfin d’une longue tutelle indirecte connue sous le nom de finlandisation durant la Guerre froide.

Ces soubresauts n’ont cependant pas empêché l’établissement d’une république stable dont les réalisations sont souvent présentées en modèles.

Dans sa maison, à quelques pas de Rovaniemi (extrême nord du pays), la capitale de la Laponie, le Père Noël accueille tous ceux qui veulent lui rendre visite, ses lutins et son monde magique, où les invités aurore boréale enchantent avec leur lumière dansante.

Helsinki, aussi appelée la ville blanche du Nord, est l’une des destinations touristiques les plus visités en Europe du Nord. Les ports relient la ville d’Helsinki aux principales villes de la mer Baltique et de là Tallinn, en Estonie, est d’environ une heure et demi de navigation. La ville s’étend sur le golfe de Finlande, entre les canaux, les lacs et les forêts de peupliers et de bouleaux. Calme et paisible, mais Helsinki est le symbole d’une société dynamique et un pays qui a obtenu d’excellents résultats non seulement dans les arts et le design, mais aussi en matière de technologie et de l’instrument mécanique de précision.

Les autres grandes villes sont Turku, l’ancienne capitale, d’Espoo et Vaantaa, sont devenus des banlieues résidentielles de la même Helsinki, Jyväskylä, ville universitaire, et d’Oulu, la région Ostrobotnie.