Le parc national de la Gauja et Sigulda

Le parc national de la Gauja et Sigulda

Fondé en 1973, le Parc National de la Gauja a été le premier du
pays. Il mesure 91745 hectares, dont la majorité est couverte
d’une épaisse forêt. Parsemé de rivières (les plus grandes étant
la Gauja, l’Amata et la Brasla) et de lacs petits et grands, il offre
des possibilités presque illimitées pour le tourisme et les loisirs.
Le canoë et le rafting y sont populaires ainsi que le cylcisme,
l’équitation et l’observation des oiseaux et de la nature.
Avec près de 900 espèces de plantes, 149 différentes espèces
d’oiseaux et 48 d’animaux sauvages, c’est le paradis des
amoureux de la nature. Le parc accueille quelques uns des plus
célèbres attraits de la Lettonie tels les châteaux de Sigulda et
de Turaida, les musées d’Āraiši et de Turaida, le ferry traversant
la rivière Gauja, la Réserve Naturelle de Līgatne, le château de
Straupe, le Manoir d’Ungurmuiža et des formations géologiques
étonnantes telles les falaises de Zvārte et d’Ērgļi.
L’on trouvera où se loger dans les hôtels des villes de Sigulda,
Valmiera et Cēsis, dans les maisons d’hôtes, les maisons de
campagne à louer, les fermes auberges et les campings. Les
chemins de randonnées sont bien signalés et des cartes sont à
votre disposition dans les offices de tourisme locaux.
Couvrant 42 hectares, le Parc du Musée du Château de Turaida
comprend d’importants sites naturels, culturels et historiques.
Le plus visible d’entre-eux est la Tour de brique rouge qui
s’élève dans le château de Turaida (datant du 13ème siècle et
depuis rénové), du haut de laquelle les visiteurs ont une vue
époustouflante sur la vallée de la Gauja.
Il s’y trouve également une petite église en bois datant de
1750 et le mémorial de la “Rose de Turaida”, une beauté locale
du 17ème siècle qui est le sujet d’une légende toujours vivace.
Les jeunes mariés visitent le site en signe de leur amour éternel.
Dans la réserve du musée l’on peut voir le centre historique de
l’économie de Turaida ainsi que le parc de musique folklorique
et ses 26 sculptures d’Indulis Ranka. Non loin du château
de Turaida, dans l’ancienne vallée de la Gauja, l’on trouvera
les grottes de Gutman et de Victor, qui sont toutes les deux
mentionnées dans la légende e la Rose de Turaida.

Contenus Liés